VANCOUVER – La Garde côtière canadienne ferme la station de la Garde côtière de Kitsilano avec effet immédiat, à savoir dès aujourd’hui, vient d’apprendre le syndicat qui représente les équipages de cette station.

Jody Thomas, commissaire adjointe de la Garde côtière, vient d’en informer le bureau national de l’Union canadienne des employés de transport par téléphone il y a quelques instants.

En réaction, l’UCET, l’Alliance de la fonction publique du Canada‑C.-B., la Fédération du travail de la C.-B., le Centre de voile de Jericho et d’autres groupes vont organiser une veille d’urgence à l’extérieur de la station à 17 h, aujourd’hui, pour s’opposer à cette décision dangereuse qui va mettre immédiatement à risque la vie des Britanno‑Colombien(ne)s.

Plusieurs conférenciers et conférencières ont confirmé leur présence, notamment Irene Lanzinger, secrétaire‑trésorière de la Fédération du travail de la C.-B., Mike Cotter, directeur général du Centre de voile de Jericho, Fin Donnelly, député du NPD, et Mandip Sandhu dont le frère est décédé en 2001 à cause des compressions à la Garde côtière, ainsi que d’autres personnes dont les noms seront annoncés plus tard.

Christine Collins, la présidente nationale de l’UCET, a qualifié d’abominable cette décision du gouvernement fédéral.

« Le simple fait de fermer subitement la station de la Garde côtière de Kitsilano qui dessert le port le plus occupé du Canada en plein milieu de l’hiver et ce, sans préavis, est tout simplement scandaleux », a déclaré Christine Collins. « Le gouvernement fédéral n’écoute pas les Britanno‑Colombien(ne)s qui ont dans leur ensemble rejeté la fermeture de cette station : Des vies seront perdues, c’est ce que nous disent tous les spécialistes. Mais une fois de plus, le gouvernement ignore ces spécialistes, ce que nous avons d’ailleurs constaté un peu partout au Canada. »

« Je ne veux certainement pas être un jour dans l’obligation de déclarer ‘ Nous vous l’avions dit ’, au lendemain d’une tragédie, mais c’est exactement ce que cette décision veut dire », a précisé Christine Collins.

Irene Lanzinger, secrétaire-trésorière de la Fédération du travail de la C.‑B., qui prendra la parole à la veille d’urgence, a précisé que cette annonce par le gouvernement fédéral de la fermeture de la station le jour‑même de la présentation du budget de la C.‑B. est une autre preuve qu’Ottawa méprise la Colombie‑Britannique.