Ottawa (ON) – L’annonce de la Garde côtière canadienne (GCC) datée d’aujourd’hui visant le remplacement du personnel chargé de la recherche et du sauvetage par des volontaires auxiliaires n’est rien d’autre qu’une insulte adressée directement aux marins à Vancouver, selon Christine Collins, présidente nationale de l’Union canadienne des employés des transports (UCET).

« Du fait qu’il y a cinq stations auxiliaires dans la région métropolitaine de Vancouver, on serait en droit de penser que la GCC garde au moins une base qui serait dotée de spécialistes dûment qualifiés et compétents, ayant les ressources adéquates pour faire face à toute éventualité », a ajouté Christine Collins. « Cette décision est la parfaite démonstration qu’au bout du compte la valeur d’une vie humaine n’est pas prise en considération. »

Dans le cadre de ses mesures destinées à faire des économies budgétaires, la GCC avait décidé de fermer la station de recherche et de sauvetage de Kitsilano en C.-B., mais les protestations émanant de la population ajoutées aux critiques des divers intervenants professionnels ont poussé le gouvernement à prendre cette toute dernière décision.

La nouvelle station auxiliaire sera située dans le parc Stanley, mais le problème lié au temps nécessaire pour répondre à une urgence venant de la région de la base de Kitsilano, plus grand port du Canada où la navigation de plaisance et commerciale est extrêmement dense, ne disparaitra pas pour autant.

« Ce n’est rien d’autre qu’une tromperie », a tenu à préciser Christine Collins. « En effet, la GCC veut faire croire que tout ira bien, mais le passé nous a appris que vous ne pouvez remplacer des spécialistes par des plaisanciers volontaires, même s’ils sont bien intentionnés. C’est un peu comme si l’on demandait à un répartiteur d’ambulances St. John de faire le travail d’un ambulancier paramédical. J’ai bien peur qu’il faille que quelqu’un meure avant que les décideurs se rendent compte que ce n’est pas un petit jeu auquel ils peuvent jouer. »

L’UCET va organiser un rassemblement le 19 janvier 2013 à 11 h au Jericho Sailing Centre pour marquer son opposition à la fermeture de la base de Kitsilano par le gouvernement des Conservateurs.