Après que la direction des services de ravitaillement Swissport s’est retirée de la table de négociation et a demandé la conciliation, les ravitailleurs d’avions de l’aéroport de Vancouver doivent maintenant rencontrer un agent de conciliation fédéral et les représentants de l’employeur du 21 au 23 juin pour tenter à nouveau de conclure un nouveau contrat.

« Notre équipe de négociation est prête à discuter pendant toute la fin de semaine, et nous espérons que l’employeur l’est également », affirme Barry Tchir, vice‑président régional de l’Union canadienne des employés des transports pour la Colombie‑Britannique. « Nos membres méritent un contrat équitable et sans concession qui respecte la valeur du travail important qu’ils accomplissent à l’aéroport. »

Environ 80 membres de la section locale 20221 de l’AFPC/UCET travaillent chez Swissport International Inc. à Richmond (C.-B.) pour ravitailler les aéronefs et fournir des services connexes à l’aéroport international de Vancouver.

On encourage les ravitailleurs de l’aéroport YVR à rester en contact avec un membre de l’équipe de négociation, à témoigner leur soutien sur leur lieu de travail en portant un autocollant et à mettre à jour leurs coordonnées sur le portail des membres de l’AFPC. C’est simple et rapide, et cela nous permet de vous tenir au courant de l’évolution de la situation.

À mesure que le processus avancera, nous continuerons de faire le point sur le site Web et sur la page Facebook de l’UCET.

0 Partages