L’actuelle entente sur les avantages sociaux étant arrivée à échéance le 31 décembre 2016, les prestations en matière de santé et de soins dentaires auraient dû être négociées et conclues depuis bien longtemps. Ces prestations sont négociées pour l’ensemble du personnel de NAV CANADA et ce, en même temps que l’Association des agents négociateurs de NAV CANADA (AANNC), alors que la direction a son propre régime.

Malgré tous les efforts déployés par l’équipe de négociation des prestations de cette association, elle n’est pas parvenue à une entente. En effet, NAV CANADA insiste pour que nous fassions des concessions sur vos prestations, ce que l’équipe a tout bonnement refusé de faire. L’AANNC cherche plutôt à obtenir des améliorations — ce qu’attendent tout naturellement des employé(e)s qui travaillent pour une entreprise qui rapportent des millions à ses clients –, particulièrement un régime de soins dentaires pour les retraité(e)s. L’équipe a proposé plusieurs offres à NAV CANADA dans le but de mettre un terme à la présente ronde, mais jusqu’à présent toutes ont été rejetées.

L’AANNC n’ignore pas que ses membres se demandent bien pour quelles raisons elle n’engage pas une lutte plus féroce contre l’employeur. Tout simplement, et malheureusement, parce que cela n’est pas aussi simple qu’on voudrait le croire. Sachez que si nous suivions le processus normal pour en arriver à une entente, notre étape suivante consisterait à nous rendre à l’arbitrage. L’Association est unanime pour reconnaître que de se rendre à l’arbitrage sur la question des prestations, serait ni plus ni moins une erreur. Nous sommes effectivement d’avis que cette façon d’agir conduirait à notre perte.

Le cycle actuel des prestations concerne les années 2017, 2018 et 2019. À défaut de conclure une entente, vos prestations resteraient telles quelles. L’équipe de négociation continue de travailler très fort pour en arriver à une entente qui inclurait des améliorations que méritent de recevoir tous/toutes les employé(e)s.