Le 26 juillet 2019, un petit hydravion à flotteurs transportant 9 personnes s’est écrasé sur l’île Addenbroke, à environ 83 kilomètres au nord de l’île de Vancouver. Malheureusement, 4 personnes ont été tuées et les 5 survivants ont été emmenés à l’hôpital pour avoir des soins plus spécialisés. Nous avons une pensée pour les amis et les familles des survivants et des personnes décédées.

Pour ceux qui ne sont pas au courant, l’île d’Addenbroke est une île peuplée. Il est doté de 2 gardiens de phare à plein temps dont les fonctions principales sont de fournir au moins 7 mises à jour météorologiques par jour et de surveiller les radios et l’eau en cas de problème. Ils constituent un lien de communication vital pour les marins.

Nos membres qui sont des gardiens de phare se sont avancés et sont entrés en action lors de l’incident. Le gardien de phare principal, Jason Smereka et Sharon Best, adjoint de gardien de phare ont travaillé sans relâche au sauvetage et au rétablissement des victimes et des survivants. En outre, ils ont ouvert leur domicile au phare qui était à une distance plus éloignée et au personnel sur les lieux pour être plus efficace lors du sauvetage.

Les actions de ces gardiens de phare nous rappelle pourquoi l’UCET s’est battue contre le plan d’automatiser les phares en 2010. Un représentant de la Garde côtière canadienne a déclaré : « Les gardiens de phare sont les héros silencieux des côtes qui sont toujours là toute l’année. Ils sont présents pour surveiller toutes les conditions météorologiques de notre littoral. » [Traduction libre]

Merci, confrère Jason Smereka et consœur Sharon Best, pour tout ce que vous avez fait pour ceux qui ont été touchés par l’accident.

0 Partages