Un peu plus tôt dans la journée, les membres qui travaillent à l’aéroport de Kamloops ont voté en faveur de leur entente de principe, laquelle porte sur cinq ans et apportera des conditions de travail à la fois meilleures et plus sécuritaires pour tous et toutes.

L’équipe de négociation est parvenue à obtenir des augmentations salariales de 2,50 % par an pour 2018 et 2019, et de 2,25 % pour chacune des années 2020, 2021 et 2022. En outre, la prime de disponibilité passera de 16,50 $ à 18 $.

La nouvelle convention collective offre par ailleurs aux travailleurs et travailleuses une plus grande souplesse dans les congés. Tout d’abord, les membres auront droit à des congés annuels additionnels après sept années de service au lieu de huit. D’autres améliorations sont également apportées qui leur permettront une plus grande souplesse lorsqu’ils/elles seront amené(e)s à prendre un congé de deuil ou encore un congé pour obligations familiales.

Les membres profiteront d’une meilleure sécurité d’emploi, et un nouveau libellé a été ajouté pour diminuer le recours à la sous-traitance. Qui plus est, deux nouveaux postes ont été ajoutés, soit APT-1 et préposé(e) à l’entretien des terrains.

Les personnels de l’aéroport de Kamloops qui désirent davantage de renseignements sur leur nouvelle convention collective sont invités à consulter leur trousse de ratification.

L’UCET désire remercier profondément les membres de l’équipe de négociation pour l’excellence de leur travail – toutes nos félicitations à Dan Maloney, Barry Tchir et Erna Post.