Trop payés, pas assez payés ou pas payés du tout… le système de paye Phénix a causé d’énormes difficultés à nos membres au secteur publique. Le syndicat a beaucoup travaillé pour corriger la situation.

En plus de perturber le processus de la paye, Phénix a aussi perturbé le processus des cotisations syndicales. Vous pouvez nous aider à faire pression sur le gouvernement pour qu’il paye ses fonctionnaires avec exactitude, paye après paye.

Pendant des années, le système Phénix a mal prélevé les cotisations syndicales de près de 150 000 membres de l’Alliance de la Fonction publique du Canada. Des milliers de fonctionnaires ont soit payé trop de cotisations, soit pas assez.

En novembre, le gouvernement sera enfin en mesure de corriger les erreurs de Phénix, et les cotisations des membres de l’AFPC seront à nouveau correctement prélevées.

Rajustement Des Cotisations Syndicales : Foire Aux Questions

Un système défaillant

L’AFPC a un système établi depuis longtemps pour calculer les cotisations de ses membres. Les données sont mises à jour tous les mois et envoyées au gouvernement pour être entrées dans le système de paye. Cependant, à cause du dysfonctionnement de Phénix, le gouvernement n’a pas été en mesure d’appliquer les mises à jour depuis mars 2016.

Cela a causé des erreurs de paye pour des milliers de fonctionnaires, surtout ceux qui ont connu d’importants changements par rapport à leur emploi, par exemple ceux qui ont eu une promotion, changé de poste, pris un congé parental ou pris leur retraite.

Un problème répandu

En raison de l’incapacité du système de bien calculer les cotisations, plus de 39 000 membres de l’AFPC ont payé trop de cotisations et ont donc droit à un remboursement. Nous avons estimé que les remboursements atteindront près de 2,6 millions de dollars.

Malheureusement, beaucoup d’autres membres, soit près de 111 000, n’ont pas assez payé de cotisations. Pour ces membres, nous ferons des prélèvements de recouvrement à partir du 14 novembre.

La majorité de ces membres nous doivent moins de 300 $. Conformément à nos politiques, le recouvrement se fera en petits montants et sera étalé sur plusieurs payes. En outre, l’AFPC a aussi pour politique de ne pas récupérer plus qu’un montant équivalent à une année de cotisations, même si le membre doit plus que ce montant.

Notre manque à gagner au titre des cotisations atteint presque 20 millions de dollars. Les cotisations syndicales servent à financer des services essentiels pour nos membres, par exemple la négociation collective et la représentation juridique, la défense des griefs et la formation. Nous ne pénaliserons pas nos membres pour l’erreur que le gouvernement a commise en implantant Phénix. Nous ne nous attendons pas à pouvoir recouvrer tout l’argent qui nous est dû auprès de nos membres. Nous prendrons tous les moyens juridiques disponibles pour nous faire rembourser par le gouvernement les arriérés de cotisations que nous ne pouvons pas récupérer auprès des membres.

Qu’est-ce que cela signifie pour les membres de l’AFPC?

Le système Phénix sera en mesure de rajuster les cotisations cet automne. Les membres recevront une lettre vers la fin novembre leur donnant des précisions sur leur situation concernant les cotisations. À partir de la paye du 14 novembre, les cotisations seront à nouveau correctement prélevées.

Les membres qui ont trop payé de cotisations seront remboursés. Nous verserons le montant total qui leur est dû sur une paye ou deux. À partir de janvier 2019, les cotisations devraient être calculées selon le nouveau taux réduit.

Pour les membres qui ont un arriéré de cotisations, l’AFPC procédera au recouvrement d’un maximum d’une année de cotisations, mais cela ne sera pas fait d’un seul coup. Le recouvrement sera étalé sur plusieurs payes et se fera en petits montants correspondant au montant des cotisations mensuelles normales. La majorité des membres nous doivent moins de 300 $; pour eux, le recouvrement ne devrait pas prendre plus de deux ou trois mois.

Si vous avez des questions au sujet des arriérés des cotisations syndicales, vous pouvez remplir notre formulaire de demande de renseignements.

0 Partages