Consoeurs et confrères,

Cette semaine marque la 21ème Semaine nationale de la fonction publique (SNFP) qui a été instituée pour mettre en valeur les importantes contributions des fonctionnaires au niveau fédéral pour le bienfait des Canadiennes et Canadiens. Cette semaine en est une au cours de laquelle nous devrions célébrer ce que chacun et chacune d’entre nous accompli.

Les membres de l’UCET sont des fonctionnaires qui débordent de fierté aussi bien dans le secteur public que privé. Chacun et chacune d’entre vous constitue un lien indispensable pour que les Canadiens et Canadiennes puissent voyager en toute sécurité, que vous travailliez comme inspecteur ou inspectrice, pompier ou pompière d’aéroport, plongeur ou plongeuse membre d’une équipe de recherche et de sauvetage, ou bien derrière un bureau de services administratifs ou encore à l’un des nombreux emplois qu’occupent nos membres.

Malheureusement, alors que le gouvernement du jour « célèbre » la SNFP, il n’en continue pas moins de saper les services publics. Même s’il prétend mettre à l’honneur le travail que vous effectuez, le gouvernement a choisi cette même semaine pour annoncer des changements aux congés de maladie et à l’invalidité de longue durée auxquels vous avez droit. Au lieu de cibler son énergie sur la recherche de l’équité administrative au Sénat, ce gouvernement est déterminé à casser les reins des syndicats – des entités qui pourtant luttent pour assurer la santé et la sécurité, la démocratie ou encore un traitement juste, autant de choses qui ne coûtent pas un sou aux employeurs ni aux contribuables. Ce gouvernement a sapé le travail de nos membres en fermant des bases de recherche et de sauvetage, en remplaçant des membres par des étudiant(e)s sur les organigrammes et en maintenant une discrimination systémique entre les groupes de classification pourtant semblables.

Malgré tout ceci, les membres de l’UCET n’en poursuivent pas moins leur travail pour assurer un service de qualité aux Canadiens et Canadiennes qui voyagent. Vous personnifiez tout ce qu’il y a de bien dans le service public : intégrité, fiabilité et vitalité. N’oubliez surtout pas de vous mettre à l’honneur les un(e)s les autres et de célébrer le travail que vous accomplissez en prenant part aux diverses activités organisées par votre syndicat, dans vos régions. Grâce à ses membres, dont vous faites partie, l’UCET est un syndicat encore plus fort que jamais.

Syndicalement,

Christine Collins