Un peu plus tôt dans la journée, les membres de l’UCET ont voté en faveur d’une entente portant sur cinq ans qui avait été conclue à la table de négociations. Ce scrutin de ratification met fin à une ronde plutôt agitée qui a nécessité le recours à la conciliation et la médiation durant les négociations.

L’une des questions clés autour de laquelle les parties se sont accrochées est celle de la demande d’un programme d’aide aux employés avancée par le syndicat. Ce programme donnerait à nos membres la possibilité de faire appel à des conseils professionnels en cas de besoin.

L’entente approuvée garantit par ailleurs que l’aéroport J.A. McCurdy Douglas mettra en application un tel programme d’aide aux employés, ce que l’UCET accueille favorablement et considère comme une étape importante vers un milieu de travail où règne le bien-être.

Une autre question s’est aussi retrouvée au centre même de discussions acharnées, soit le refus par l’aéroport de rémunérer équitablement nos membres qui assument des tâches critiques dans le domaine de la lutte contre les incendies. Notre équipe de négociation est toutefois parvenue à obtenir des gains importants pour ces membres, à commencer par une prime de 2 dollars de l’heure, versée toutes les deux semaines, calculée d’après les heures travaillées, et durant la plupart des congés. Cette prime était auparavant payée tous les semestres et calculée uniquement d’après les heures prévues à l’horaire, ce qui ne tenait pas compte de la véritable portée du rôle fondamental que jouent ces membres. En outre, l’employeur va dorénavant inclure cette prime dans le calcul de ses cotisations aux REÉR des membres.

Les membres verront par ailleurs une augmentation de leurs salaires comme suit :

1er octobre 2017 : 2,15 %
1er octobre 2018 : 2,25 %
1er octobre 2019 : 2,30 %
1er octobre 2020 : 2,35 %
1er octobre 2021 : 2,50 %

L’employeur estime que ces augmentations économiques, ajoutées à la compensation supplémentaire versée aux personnels chargés de la lutte contre les incendies, représenteront une hausse de 15,51 % de la rémunération des membres. De plus, ceux qui travaillent à temps plein auront droit à une prime à la signature de 750 $, les membres saisonniers recevant quant à eux une prime de 375 $ à la signature.

Cette ronde de négociations a aussi apporté d’autres améliorations aux conditions de travail des membres, soit de meilleurs taux de rémunération pour les heures de disponibilité ; une plus grande souplesse dans les congés compensatoires ; des améliorations dans le libellé d’articles visant à minimiser les courtes périodes de repos entre les postes. L’équipe de négociation est aussi parvenue à obtenir une couverture juridique pour les membres, garantissant ainsi aux employés qu’ils n’ont pas à craindre d’être tenus personnellement responsables de conséquences découlant de l’exécution de leurs fonctions.

Les membres de l’aéroport de Sydney qui désirent plus de renseignements sont invités à consulter leur trousse de ratification.

L’UCET désire féliciter les membres de l’équipe pour leur excellent travail, et remercie tout particulièrement Steve Binder, Tom Aucoin, Chris Bussey et Larry Gagnon.