RÉSISTANT. L’Administration de pilotage des Grands Lacs n’a pas pris le temps de participer même durant la dernière conciliation. 10 minutes. L’employeur est parti après 10 minutes ! Ce n’est même pas le temps alloué aux pauses de 15 minutes pour relaxer ! Cet employeur avait-il la volonté de négocier une entente collective?  À quel genre de petits jeux il s’amusait ? Serait-il capable des décisions sensées pour leurs employés ? Nous nous demandons s’ils ont pris au moins de s’assoir. Rien n’a avancé; les employés ont été laissés dans le néant.

ASSEZ. La décision a été prise de ne pas donner d’extension à la période de conciliation étant donné le manque de sérieux de l’employeur. Le délai pour le processus de conciliation expirera le 6 août 2019. Nous n’avons pas les dates exactes pour le moment, mais nous savons que les deux parties devront se rencontrer en septembre 2019.

AGIR. Votre équipe de négociation reste toujours ouverte à négocier une entente collective. Supporter votre équipe en face de ce tyran!  

0 Partages