Au cours de l’histoire, il y a eu une lutte entre la technologie et la main-d’œuvre humaine. Vous vous souviendrez peut-être que le port de Johnstown a récemment annoncé la modernisation de ses installations. Aucun employé ne perdra son emploi. En fait, ils espèrent augmenter leurs effectifs grâce à cette mise à jour. Malheureusement, c’est une un cas plutôt isolé – on ne peut pas en dire autant de la Colombie-Britannique.

Selon un rapport de recherche publié par « Prism Economics and Analysis » pour les syndicats, 6 000 emplois pourraient être perdus dans la province si les ports étaient modernisés pour inclure davantage d’automatisation et plus de 10 000 emplois pourraient être affectés si les installations entièrement automatisées remplaçaient les terminaux acutels. « Il est clair que la perte d’emplois due à l’automatisation aura un impact significatif sur les salaires perdus pour les travailleurs individuels, mais également pour les communautés dans lesquelles ils vivent », indique le rapport. [TRADUCTION LIBRE]

Sunil Johal, membre de l’institut Brokfield pour l’innovation et l’entrepreneuriat qui étudie l’automatisation, a déclaré dans un entretien pour le Vancouver Star qu’il craignait que le nombre de pertes d’emplois causées par l’automatisation soit parfois exagéré et que l’efficacité engendrée par l’automatisation soit également trop grande et pourrait aussi engendrer de nouveaux emplois. Johal a également ajouté qu’il devrait exister un réel sentiment d’urgence dans la façon dont le gouvernement, les employeurs et les syndicats se préparent à l’évolution des emplois résultant de l’automatisation, en vue de la reformer les personnes qui perdent leur emploi causé par l’automation ; ils pourraient avoir plus ou moins les mêmes horaires avec différentes tâches.

« C’est une chose à laquelle tous les secteurs – pas seulement les ports – devront réfléchir », a déclaré Johal. [TRADUCTION LIBRE]

On ne peut nier que, à mesure que la technologie progresse, la manière dont nous travaillons changera. Mais comme nous l’avons vu au fil du temps, l’automatisation doit être considérée comme une amélioration du lieu de travail et ne peut jamais remplacer la valeur d’un être humain.

0 Partages